Ateliers

Cette année nous offrons six ateliers aux participant(e)s du Forum ICRSMV 2018. Toutes les séances offriront une plateforme pour discuter et collaborer avec des chercheur(e)s qui travaillent dans les domaines de la science, politique, et en clinique et qui sont intéressé(e)s à explorer l'art du possible. Les expert(e)s aideront les parties intéressées à explorer les points importants et faire avancer les connaissances sur la santé des militaires et des vétérans.

Inscription

Seulement les participant(e)s inscrit(e)s au Forum 2018 peuvent participer aux atelier.

Coût d’inscription : 30,00$ par participant(e) par atelier (en plus des frais d’inscription pour le Forum)

Pour vous inscrire, s’il vous plaît suivre ce lien
À Noter : Pour vous inscrire à ces ateliers, suivez le lien disponible suite à votre inscription au Forum ICRSMV 2018. Le lien est aussi inclus dans le courriel de confirmation.

Voici les ateliers disponibles

‘’J’ai fait quelque chose de terrible’’ : Formation de groupe pour la réparation de l’âme après une blessure morale grave.

Suite à une blessure morale, quelques-uns de nos clients militaires ont suggéré que leurs expériences de guerre ont créé des blessures plus graves, blessures qui ont un impact direct sur leur âme. Nous offrons le concept que ce type de blessure pourrait être reconnue comme une blessures d’âme. Une blessure morale si sévère, si grave qu’elle laisse l’individu brisé ‘par ce que nous avons fait, et ce que ne nous avons pas fait’. Le corporal (à la retraite) Garthside discutera de ses expériences personnelles avec une blessure d’âme et la formation avec les participants. Nous présenterons un programme adapté qui utilise l’intervention de groupe nommé Therapeutic Enactment (TE), pour la réparation d’une blessure d’âme à travers une mise en œuvre des événements vécues antérieurement, du travail de groupe, l’installation de ressources, et la reconnexion de l‘individu avec leur âme.

Une discussion de groupe offrira la chance aux participant(e)s de partager leurs idées par rapport au concept des blessures d’âme et des blessures morales. Nous discuterons aussi de comment mieux aider le personnel militaire et les vétérans qui ont subi une blessure morale grave.

Date et l'heure:

Lundi 15 octobre 2018 (12h30-14h00)

Hôtes de l’atelier:

M. Marv Westwood, PhD. professeur émérite, Département de consultation psychologique, University of British Columbia

Sara Lapsley, MA, étudiante au doctorat, Département de psychologie, Carleton University

Cpl. (à la retraite) Tim Garthside, étudiant, École de service social, University of Victoria

Curt Shelton, MA, conseiller, British Columbia Institute of Technology

Lin Langley, MA, membre de la faculté, Département de langues, littérature et des arts du spectacle, Douglas College

L’Institut de recherche Homewood : Bâtir un réseau national et établir des partenariats de collaboration en recherche sur les traumatismes

Cet atelier fait suite à l’exercice de planification collaborative qui a eu lieu dans le cadre du Forum ICRSMV 2014 en vue d’élaborer un programme de recherche visant à faire progresser de façon significative la recherche sur les traumatismes.

Quatre ans plus tard, nous présentons un rapport sur les travaux effectués et sollicitons des conseils sur la prochaine étape à entreprendre.

Les objectifs visés sont les suivants :

  • vous faire part des résultats de notre recherche;
  • discuter de la prochaine étape de notre recherche;
  • Établir des alliances entre les personnes intéressées dans le but d’évaluer les plans de recherche et d'application des connaissances, ainsi qu’en vue d’améliorer l'impact et la portée de ces plans.

Nous souhaitons rassembler à cet atelier des participants variés qui apporteront plusieurs perspectives afin de faire avancer la recherche sur les traumatismes et le TSPT chez les militaires et les premiers intervenants, notamment des personnes souffrant d’un traumatisme, des scientifiques, des cliniciens, des militaires, des agents de sécurité publique et des premiers répondants.

Nous espérons créer une collaboration pour faire avancer la science relative au TSPT et aux maladies liées aux traumatismes afin d’améliorer la qualité de vie des personnes qui en souffrent.

Date et l'heure:

Mardi 16 octobre 2018 (7h30-8h45)

Hôtes de l’atelier:

Mme Margaret McKinnon, PhD
Chaire de recherche de Homewood en santé mentale et traumatismes
Professeure agrégée et présidente associée à la recherche, Département de psychiatrie et de neurosciences comportementales de McMaster University
Psychologue, Programme des troubles de l'humeur
St. Joseph’s Healthcare Hamilton

M. Roy Cameron, PhD, FCAHS
Directeur administratif, Institut de recherche Homewood
Professeur émérite, University of Waterloo, École de santé publique et des sciences de la santé

Mme Ruth Lanius, MD, PhD
Professeure de psychiatrie et directrice de l’unité de recherche en TSPT, Université Western
Chaire de médecine de l’esprit et du corps à Harris-Woodman, École de médecine et de dentisterie Schulich, Université Western
Adjointe de recherche clinique à Homewood

Les femmes vétéranes : que savons-nous et qu'allons-nous faire maintenant?

Les recherches canadiennes sur les femmes vétéranes sont limitées et il manque de programmes adaptés aux besoins particuliers de ces vétéranes. La discussion réunira des chercheurs, des décideurs politiques, des fournisseurs de services aux vétérans et des membres d’organisations de vétérans, afin de déterminer les priorités en matière de recherche et de politiques concernant les femmes vétéranes. Les objectifs sont de répertorier les travaux de recherche existants sur les femmes vétéranes du Canada, d’établir la direction de la recherche et l’élaboration de programmes futurs, et de créer des collaborations potentielles entre les parties prenantes. La discussion vise à promouvoir l’intérêt qui émerge au Canada pour ce sujet important, mais souvent négligé, de la santé et du bien-être des vétéranes.

Date et l'heure:

Mardi 16 octobre 2018 (7h30-8h45)

Hôtes de l’atelier:

Mme Maya Eichler, Ph.D.
Chaire de recherche canadienne de l'innovation sociale et de la mobilisation communautaire
Professeure adjointe, étude politique et étude de la femme, Mount Saint Vincent University

Mme Michelle Morrison
Anciens Combattants Canada

Mme. MaryBeth MacLean, MA
Senior Policy Advisor, Veterans Affairs Canada

Les déménagements et les familles militaires

Cet atelier offre l’opportunité à ceux qui y participent de discuter l’impact qu’ont les déménagements sur la vie des familles militaires, incluant l’impact sur l'emploi des conjoint(e)s et sur la continuité des services d’éducation et de santé. Les perspectives nationales et internationales seront discutées.

Date et l'heure:

Mercredi 17 octobre 2018 (7h30-8h45)

Hôte de l’atelier:

Mme Heidi Cramm, PhD
Scientifique associée, initiatives stratégiques, ICRSMV

L'avenir de la médecine de combat militaire

Les hémorragies et les traumatismes crâniens sont les principales causes de décès par accident de combat sur le champ de bataille. Cet atelier permettra d'explorer et de construire des collaborations pour étudier l'avenir des soins aux blessés de combat militaire moderne. De nouveaux dispositifs de contrôle de l'hémorragie, des thérapies de réanimation et des compléments neuroprotecteurs seront discutés, ainsi que des stratégies logistiques pour faire avancer ces solutions. Des projets de recherche potentiels seront identifiés pour mieux soigner les victimes.

Date et l'heure

Mercredi 17 octobre 2018 (7h30-8h45)

Hôte de l’atelier:

LCol Andrew Beckett, MD
Département de la chirurgie de la division de chirurgie générale , Université McGill

Le suicide chez les membres des Forces armées canadiennes (FAC), les vétérans et les premier(ère)s intervenant(e)s

L’atelier réunira des chercheur(e)s qui regrouperont ensemble les défis et les occasions que présente la recherche sur le suicide chez les membres des Forces armées canadiennes (FAC), les vétérans et les premier(ère)s intervenant(e)s. Le suicide a des conséquences dévastatrices et résulte d’un problème de santé mentale qui figure encore aujourd’hui parmi les plus complexes et délicats de notre société. Malgré les progrès considérables réalisés à ce jour, il nous manque des connaissances importantes sur tous les aspects de ce problème difficile de santé publique, dont les suivants : les facteurs qui mènent au suicide; la prédiction des risques du suicide; la prévention efficace du suicide; la gestion efficace des personnes suicidaires; la méthodologie de la recherche sur le suicide. Un bon nombre de théories sur le suicide ont été proposées, mais aucune n’a été véritablement consacrée. Selon la Stratégie conjointe de prévention du suicide des FAC et d’ACC de 2017, il doit y avoir davantage de recherches à l’appui de la prévention du suicide chez les vétérans et les militaires des FAC. Par ailleurs, la population manifeste un intérêt grandissant à l’égard de la prévention du suicide chez les premiers intervenants du Canada. Joignez-vous à la discussion. Aidez-nous à organiser et à surmonter les obstacles de la recherche sur le suicide et la prévention du suicide chez ces trois importants groupes de la population canadienne.

Date et l'heure:

Mercredi 17 octobre 2018 (7h30-8h45)

Hôtes de l’atelier:

M. Jim Thompson, MD
Conseiller médical en recherche, Anciens Combattants Canada

Mme Alexandra Heber, MD FRCPC CCPE
Psychiatre en chef, Anciens Combattants Canada